Les publications de la semaine

Voici quelques publications parues cette semaine sur les technologies en santé:

  • Un protocole pour une étude à venir sur la prescription électronique en Angleterre. L’étude va évaluer l’impact de l’implantation d’un système de prescription électronique sur le travail des pharmaciens sur 6 unités de soins dans deux hôpitaux anglais. Elle aura un devis pré/post et sera comparative entre 4 unités qui n’implanteront pas le système et 2 unités qui vont le faire. Cette étude me semble extrêmement bien conçue. D’abord, une analyse temps et mouvement va évaluer spécifiquement le temps passé par les pharmaciens à réaliser des activités cliniques et avec les patients. Il s’agit de l’issue primaire de l’étude ! Également, une partie qualitative de l’étude analysera les perceptions des pharmaciens face à ce système. Bien hâte de voir les résultats.
  • Un article de revue sur l’utilisation du code-barre comme mesure de sécurité pour les médicaments en établissement de santé. L’article se focalise sur les bénéfices de cette technologie pour la préparation, la dispensation et l’administration des médicaments. Les aspects pratiques de l’implantation, de l’utilisation et de certaines conséquences néfastes inattendues du code-barre sont discutés. En résumé, on a observé une réduction des erreurs d’administration du mauvais médicament, ou au mauvais patient, et de l’utilisation d’ingrédients inappropriés lors de la préparation à la pharmacie. On a également observé des bénéfices sur les erreurs d’administration lorsque le système était combiné à une feuille d’administration des médicaments électronique. Le succès dépend cependant d’une implantation bien planifiée et d’une équipe de support dédiée et efficace.
  • Une étude espagnole sur l’utilisation d’un outil électronique pour effectuer le bilan comparatif des médicaments lors d’une chirurgie. L’outil était intégré au système de prescription électronique et permettait aux chirurgiens de consulter en ligne le « best possible medication history » (« meilleur schéma thérapeutique possible » – quelle traduction franglaise ridicule) fait en pré-opératoire par une infirmière avant la chirurgie. Il permettait également d’inscrire directement dans les prescriptions si les divergences par rapport à la médication habituelle étaient volontaires ou non. Le système a permis une diminution significative du nombre de divergences involontaires, bien que la majorité était d’importance clinique mineure. Quand même, une omission d’antirétroviraux et une mauvaise dose de cyclosporine prescrite à un patient greffé ont pu être évités.

Une réflexion sur “Les publications de la semaine

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.