Aide à la décision pour améliorer l’usage périopératoire de céfazoline

Cet article est disponible gratuitement en texte complet sur PubMed Central. Il s’agit d’une étude de type pré-post où les auteurs ont comparé l’utilisation périopératoire en antibioprophylaxie chirurgicale de céfazoline, avant et après la mise en service d’un logiciel de prescription avec aide à la décision. L’objectif de cette intervention était d’améliorer la conformité de l’usage de céfazoline aux lignes directrices sur l’antibioprophylaxie chirurgicale.

L’étude a été menée dans un centre universitaire brésilien. La période pré a été définie de janvier 2002 à décembre 2004 et la période post de janvier 2005 à décembre 2013. La période intermédiaire a été exclue car les interventions par rapport à l’antibioprophylaxie était réalisée manuellement par un pharmacien durant ce temps. Les lignes directrices appliquées dans le logiciel étaient basées sur les recommandations de l’ASHP/ISDA sur l’antibioprophylaxie chirurgicale.

L’issue primaire était le nombre de DDD par 100 lits-jours. 95% des prescriptions pour la céfazoline durant l’étude émanaient d’unités de chirurgie. Durant l’étude, le nombre de DDD par 100 lits-jours a diminué de 6,31 en 2002 à 2,15 en 2013.

Les auteurs attribuent le succès de leur intervention à une implantation par phase avec un suivi serré auprès des cliniciens prescripteurs pour la détermination des lignes directrices locales, en plus d’un bon support de l’informatique pour le développement du logiciel.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.