Revue systématique sur les compétences en informatique clinique

La dernière fois que j’ai parlé de compétences en informatique clinique, c’était avec la perspective du curriculum des programmes de pharmacie. Un article publié en septembre 2020 a effectué une revue systématique de la littérature sur les compétences en informatique clinique avec une vision plus générale.

La méthodologie de la revue est intéressante, bien qu’elle diverge un peu d’une vraie revue systématique de littérature scientifique. Les auteurs ont inclus non seulement une recherche de publications scientifiques sur les compétences et les tâches de professionnels en informatique clinique, mais également des descriptions de tâches pour des emplois en informatique clinique, des exigences de formation continue, ainsi que d’autres articles de revue qui formulaient des recommandations précises. Les publications de 2015 jusqu’au moment de la réalisation de la recherche (on assume en 2020 puisque les auteurs mentionnent 5 ans) ont été recherchées avec une méthode décrite dans l’article. 2 réviseurs ont effectuée la recherche et l’extraction des données et ont résolu leurs divergences par consensus.

12 688 publications ont été identifiées, 82 ont finalement été incluses. 25 étaient des sondages, 23 étaient des descriptions narratives, et les publications venaient principalement des États-Unis. Les compétences générales identifiées à partir des données extraites sont les suivantes:

  • La gestion des données
  • Les soins de santé
  • Les facteurs humaines
  • La gestion de l’information
  • Le leadership
  • La gestion de projets
  • La recherche
  • Le développement et l’évaluation de systèmes

Une liste très détaillée de chacun de ces points est disponible dans l’article. Les auteurs détaillent aussi des modèles de curriculums de formation existants, les niveau de formations existants, de même que les exigences décrites dans les offres d’emploi. Les auteurs soulignent également que l’informatique de pharmacie est un domaine ou la variabilité des compétences est très grande, dans certains cas requérant des connaissances spécialisées sur la prescription électronique et les systèmes de gestion et d’opérations.